Mandala de la protection des influences nuisibles.
  1. Skip to Menu
  2. Skip to Content
  3. Skip to Footer>

Mandala de la protection des influences nuisibles.

N°36

mandala-36+ Chance, floraison des bonnes graines en soi et autour de soi. Faire fructifier ce que l’on a de bien comme possibilités. Protection contre les coups du sort, les revers de fortune. Force qui naît de la sagesse.
- Ce qui nuit à tout ce qui se développe, fleurit. Blasphème. Orgueil. Jalousie. Calomnie.

panier-d-achat




Une des clés du bonheur, de l’équilibre et de la réussite dans la vie est de savoir que nous sommes entourés par des influences. Il y a des influences positives et d’autres qui sont négatives et destructrices. Si elles appartiennent aux mondes subtils, invisibles, ces influences se manifestent à travers les objets et les êtres du monde visible. Ainsi, chaque objet, être, parole, geste, évènement, région, climat... est porteur d’influences. Toimême, en tant qu’être vivant, tu rayonnes des influences sur ton entourage et aussi sur toi-même. Prendre conscience de cette interactivité permanente, c’est décider de prendre sa vie en mains afin de ne capter que les influences bénéfiques et constructives. L’influence est bonne lorsque l’on s’ouvre consciemment à tout ce qui est beau, vrai, supérieur pour le laisser agir en soi. Une telle influence conduit vers l’autonomie, l’épanouissement, la liberté de la lumière en soi. L’influence est néfaste lorsqu’elle active tout ce qui est inférieur, laid et qu’elle conduit l’être dans la faiblesse et dans l’esclavage aux influences négatives. Celui qui ne parvient plus à résister aux influences montre qu’il s’est relié avec ce qui est nuisible. La liberté et l’intelligence consistent à pouvoir s’ouvrir et recevoir tout ce qui est divin, céleste, grandiose et à se fermer hermétiquement à tout ce qui est bas, en décomposition, infernal. Un homme inconscient ne peut que subir les influences. L’homme qui a éveillé sa conscience par la connaissance des lois est lui aussi sous influence mais la différence, c’est qu’il peut choisir sous quelle influence il se place. Cela change tout. L’inconscience ne protège pas l’homme des influences qui agiront sur lui à son insu. Par contre, l’homme conscient et éclairé peut augmenter la puissance des influences bénéfiques et réduire la puissance de celles qu’il juge indésirables. La clé du bonheur consiste à augmenter ce qui est positif et à réduire ce qui est sinistre, toxique, polluant. Un homme ne peut donner que ce qu’il a et ne peut recevoir que ce qu’il est prêt à porter. Ainsi, le monde est tel que nous le faisons ou le laissons faire. Aménager son monde intérieur, c’est aussi prendre soin de notre environnement et agir sur lui. Celui qui se sent en harmonie avec lui-même et en lui-même rayonnera des énergies positives sur son entourage. De même, un entourage positif peut nourrir une vie intérieure heureuse et belle. Celui qui aspire à vivre dans la beauté s’entourera naturellement des énergies propres à éveiller en lui des pensées, des états d’âme, des élans sacrés. Il écartera méthodiquement tout ce qui peut générer en lui des influences déstabilisantes. Ainsi, il nourrira en lui la beauté tous les jours de sa vie. Les influences ont le pouvoir qu’on leur donne... ou qu’on leur laisse. Si une influence négative se trouve dans ton environnement, il suffit de placer une influence contraire pour la neutraliser. C’est pourquoi, si tu veux réaliser un objectif précis, il est fondamental que tu te places dans un courant magnétique d’influences qui attirera vers toi ce que tu cherches et qui te portera sur le chemin de la victoire. Vivre avec la Lumière est un art supérieur et une science sacrée. C’est l’art de vivre en harmonie avec la conscience divine, soi-même et la nature. C’est l’écologie parfaite. Alors la nature est vue comme le mandala qu’elle est et tous les êtres l’entendent parler du sacré et du chemin de l’épanouissement vers le sacré à l’intérieur d’eux. Développer sa conscience et sa sensibilité, c’est être attentif à son environnement et aux échanges qui peuvent exister entre lui et nous. « Je », « tu », « lui »... ne parlent que d’un seul être qui porte de multiples visages et qui se rencontre lui-même à travers les uns, les autres. Nos états d’âme, notre vie intérieure ne concernent pas uniquement nous-mêmes car ils influencent aussi les autres. Même si les hommes en sont généralement inconscients, c’est pourtant une évidence. Ma façon de vivre influence d’autres êtres autour de moi et moi aussi je subis ce genre d’influences directes ou indirectes. Résister aux influences négatives, c’est éveiller sa conscience et c’est prendre des dispositions, des précautions pour se protéger efficacement.